compteur gratuit

Publié par des-patriotes-de-france

Allemagne : Pour les jeunes des 2e et 3e générations, l’islam et la nation turque sont devenus des repères identitaires

63% des Turcs établis en Allemagne ont voté pour la réforme constitutionnelle du président Erdogan. Un soutien paradoxal pour une communauté qui apprécie en Europe les libertés auxquelles elle s’oppose dans son pays d’origine.

[…] Dans son petit bureau du quartier populaire de Neukölln, il tente d’apaiser les souffrances psychologiques d’une population déracinée: conflits familiaux, divorces, mariages forcés, difficultés à élever les enfants, à accepter la volonté d’indépendance des filles… «Pour les jeunes des deuxième et troisième générations, l’islam et la nation turque sont devenus des repères identitaires, même s’ils ne fréquentent pas assidûment les mosquées et ne connaissent guère de la Turquie que les vacances d’été.»

«L’intégration est un échec»

«Le problème, c’est la société allemande qui a fermé ses portes aux jeunes nés ici. Ce n’est pas leur faute s’ils ne s’intéressent pas à l’Allemagne mais à Erdogan», estime Bekir Yilmaz, le président de la communauté turque de Berlin. L’homme résume à lui seul les contradictions de la communauté turque d’Allemagne: soutien inconditionnel au président Erdogan en Turquie, il appartient en Allemagne au Parti social-démocrate et juge l’Allemagne «responsable du massacre des Arméniens». […]

Le Temps

Commenter cet article