compteur gratuit

Publié par des-patriotes-de-france

© Claude Paris/AP/SIPA

© Claude Paris/AP/SIPA

Sécurité. Deux policiers ont été légèrement blessés par un homme soupçonné d'apologie du terrorisme durant son interpellation à la Réunion, ce jeudi 27 avril.

La tension qui pèse sur les forces de l'ordre françaises ne redescend pas. Ce jeudi 27 avril à 4 heures (heure française), alors que des policiers de l'antenne GIPN et de la sûreté menaient une opération antiterroriste à Saint-Benoît, dans l'est de l'île de La Réunion, pour interpeller un suspect présumé radicalisé, deux des fonctionnaires sur place ont été blessés.

Échange de tirs entre la police et le suspect

Les forces de l'ordre ont été prises pour cible à leur arrivée quand l'homme a ouvert le feu à l'aide d'un fusil de chasse. L'individu, né en 1995 et semble-t-il récemment radicalisé, a lui été grièvement blessé par les tirs de réplique, puis hospitalisé, même si ses jours ne sont plus en danger. De leur côté, les deux agents blessés ont été atteints respectivement au bras et à la main.

Chez le suspect, où la police est intervenue, les enquêteurs ont découvert des produits pouvant servir à la fabrication d'explosifs artisanaux. Parallèlement à cette opération, une autre a été menée simultanément dans un autre immeuble de Saint-Benoît, cette fois-ci sans heurt. Aucune indication n'a pour l'instant filtré sur une éventuelle interpellation. Finalement, la section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie.

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article