compteur gratuit

Publié par des-patriotes-de-france

Selon un sondage Ipsos Sopra-Steria et le Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof) pour les antennes régionales de France 3, réalisé dans les 12 régions métropolitaines et publié ce jeudi 20 avril, Emmanuel Macron est en tête des intentions de vote dans cinq régions, tout comme la candidate du Front nationale Marine Le Pen. Surprise, Jean-Luc Mélenchon est en tête en Nouvelle Aquitaine. François Fillon, lui, est en tête en Île-de-France.

À trois jours du premier tour de l’élection présidentielle, la présidente du Front national et le leader d’En Marche ! continuent de faire la course en tête. Ils sont premiers dans cinq régions chacun. Emmanuel Macron est crédité de 28,5 % des intentions de vote en Bretagne, 26 % dans les Pays de la Loire, 26,5 % en Centre - Val de Loire, 24 % en Normandie et 24 % en Auvergne-Rhône-Alpes.

Marine Le Pen fait la course en tête dans la région des Hauts de France avec 30 % des intentions de vote, dans le Grand Est 27,5 %, en PACA avec 31,5 % et en Occitanie avec 25 %.

Surprise en Nouvelle Aquitaine

Surprise en Nouvelle Aquitaine, où c’est Jean-Luc Mélenchon qui arrive premier avec 21,5 % des intentions de vote devant Emmanuel Macron et Marine Le Pen, tous les deux crédités de 20,5 %, devant François Fillon à 19,5 %.

Le candidat des Républicains n’est en tête qu’en Île de France, crédité de 23,5 % des intentions de vote, suivi par Emmanuel Macron à 23 % et Jean-Luc Mélenchon à 19 %.

Marine Le Pen pourrait réaliser ses plus mauvais scores en Bretagne (14 %), Pays de la Loire (16 %) et en Île-de-France (17,5 %).

 

Sondage Cevipof pour France 3 réseau régional, réalisé par Ipsos-Sopra Steria du 16 au 18 avril auprès du panel représentatif de personnes inscrites sur les listes électorales. Echantillon interrogé par Internet. Méthode des quotas : sexe, âge, profession de la personne de référence du foyer, département, catégorie d'agglomération.

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat, elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Source

Commenter cet article