compteur gratuit

Publié par des-patriotes-de-france

Alors qu’ils célébraient à leur permanence la qualification de leur candidate Marine Le Pen pour le second tour de l’élection présidentielle, ils ont été pris à partie par des opposants.

Une vingtaine d’opposants, selon une source policière, se sont dirigés vers la permanence du parti où les militants célébraient la qualification de leur candidate Maine Le Pen pour le deuxième tour de l’élection présidentielle.

Pas de violence physique selon les policiers, mais des insultes et des invectives à l’encontre des militants frontistes. Lundi midi, aucune plainte n’a été déposée par le parti, mais Sophie Robert, présidente du FN dans la Loire, invitée de France Bleu Saint-Etienne Loire ce matin, a affirmé qu’une militante avait été prise à partie par ces opposants, dont l’identité exacte est inconnu

France Bleu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article