compteur gratuit

Publié par des-patriotes-de-france

Un procureur italien a affirmé avoir « des preuves » que des navires humanitaires qui secourent des migrants en Méditerranée étaient en contact direct avec des trafiquants d’êtres humains en Libye.

 

 

« Nous avons des preuves qu’il existe des contacts directs entre certaines ONG et des trafiquants d’êtres humains en Libye », a déclaré le procureur de Catane (Sicile) Carmelo Zuccaro au quotidien italien La Stampa.

« Nous ne savons pas encore si et comment nous pourrons utiliser ces preuves devant un tribunal, mais nous sommes plutôt certains de ce que nous avançons; des appels téléphoniques depuis la Libye à certaines ONG, des lampes qui éclairent la route des bateaux de ces organisations, des bateaux qui coupent soudainement leurs transpondeurs (permettant une localisation, NDLR) sont des faits avérés », a-t-il ajouté.

Le procureur dirige une équipe enquêtant sur tous les aspects légaux de la crise migratoire, notamment l’activité de certaines ONG. Le parquet de Catane a ouvert une enquête pour déterminer qui les finance et dans quel but.

Selon La Stampa, les procureurs enquêtent notamment sur certaines ONG récemment créées.

(…) LaLibre.be

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article