compteur gratuit

Publié par des-patriotes-de-france

Village arabe en Israel: des musulmans brûlent des chiens vivants dans une voiture abandonnée

Israël tolère toutes les cultures en son sein mais reste inflexible sur la protection animale. Aujourd’hui une vidéo d’un arabe brûlant des chiens, vient d’être diffusée sur les réseaux sociaux, les israéliens sont sous le choc.

Les chiens hurlent et ont été brûlés dans le véhicule abandonné. Les policiers sur place ont déclaré avoir été choqué.

Des musulmans pratiquants auraient brûlé lundi 17 avril plusieurs chiens dans un véhicule abandonné à Umm al-Fahm, un village arabe d’Israël . Le pervers a filmé son acte en louant « allah », et dans le fond on peut entendre les hurlements des chiens. Les équipes de pompiers et les travailleurs municipaux sont arrivés sur les lieux pour éteindre le feu.  Rami Mahameed, un résident de la ville d’Umm al-Fahm: « Ceux qui ont fait cet acte ne sont pas des êtres humains, ces chiens sont mieux que les auteurs de cet acte choquant et vraiment insupportable, ils devraient être en prison… ».

Eti Altman, fondateur de « Laissez les animaux vivants », a déclaré après l’incident: Diffusez cette vidéo que les gens entendent la souffrance et que tout Israël soit vigilent de ce genre d’actes inhumains. Cela fait 30 ans que nous luttons jour après jour –  ici, des salopards brûlent des chiens vivants pour le plaisir. Je suis satisfait de la réaction du ministre partenaire de l’année dans la lutte pour les droits des animaux. Nous avons vu par le passé que lorsque la police est alertée elle trouve très rapidement les coupables. Je veux les regarder dans les yeux et je veux les voir se faire juger avec pour condamnation des années et des années de prison, pour y réfléchir sérieusement « .

Comme disait Gandhi: « On reconnaît le degré de civilisation d’un peuple à la manière dont il traite ses animaux ». En Israël plusieurs peuples vivent côte à côte et c’est bien souvent aux juifs de civiliser les minorités.

source ynet

Source

 

 

Commenter cet article