compteur gratuit

62% des Français satisfaits du président Macron

La cote de popularité du nouveau président Emmanuel Macron atteint 62% et celle de son Premier ministre Edouard Philippe 55%, selon un sondage Ifop dans le Journal du Dimanche.

» Le fil politique des 20 et 21 mai

A la question "Êtes-vous satisfait ou mécontent d'Emmanuel Macron comme président de la République ?", 12% ont répondu "très satisfaits" et 50% "plutôt satisfaits", soit au total 62% de "satisfaits". A l'inverse 20% se sont déclarés "plutôt mécontents" et 11% "très mécontents", soit 31% de "mécontents". 7% ne se sont pas prononcés.

» Natacha Polony : «On souhaite à Macron de réussir, mais quoi ?»

Par comparaison, François Hollande recueillait au début de son mandat 61% de satisfaits (en mai 2012), Nicolas Sarkozy 65% (en mai 2007), Jacques Chirac 51% (en mai 2002) et 59% (en mai-juin 1995).

Interrogés de la même manière sur leur appréciation d'Edouard Philippe en tant que premier ministre, 5% se sont dits "très satisfaits" et 50% "plutôt satisfaits", soit au total 55% de "satisfaits". A l'inverse 18% se sont déclarés "plutôt mécontents" et 6% "très mécontents", soit 24% de "mécontents". 21% ne se sont pas prononcés.

Par comparaison, Bernard Cazeneuve recueillait au début de son mandat 51% de satisfaits (en décembre 2016), Manuel Valls 58% (en avril 2014), Jean-Marc Ayrault 65% (en mai 2012) et François Fillon 62% (en mai 2007).

Edouard Philippe assure dans Le JDD tenter avec Emmanuel Macron le dépassement des clivages politiques traditionnels.

"Cela suscite un espoir et un enthousiasme manifeste qui nous obligent", dit-il. "Je dis à tous : n'ayez pas peur. Nous avons l'occasion de dépasser quelque chose qui est bloqué (...) C'était inextricable. Le président a tranché le noeud gordien."

Le sondage a été réalisé par interview au téléphone les 19 et 20 mai, auprès d'un échantillon de 973 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article