compteur gratuit

Publié par des-patriotes-de-france

Dupont-Aignan s’invite à la réunion visant à le renverser
12h00 

Les élus de l’agglomération Val d’Yerres-Val de Seine se sont réunis ce mercredi soir. Ils ont évoqué le cas de leur président Nicolas Dupont-Aignan, contesté depuis son ralliement à Marine Le Pen lors de la présidentielle.

 

Surprise ! La réunion avait débuté depuis une vingtaine de minutes quand il est arrivé. Nicolas Dupont-Aignan, député-maire (DLF) et président de la communauté d’agglomération du Val d’Yerres-Val de Seine (CAVYVS), a débarqué sans carton d’invitation ce mercredi soir à la salle des fêtes de Brunoy.

Le souverainiste poursuit : «Malgré mon agenda chargé de ces dernières semaines, j’ai continué à gérer l’agglomération. La vraie raison c’est qu’il leur fallait un os à ronger. Comme j’ai réussi à régler le problème financier entre les maires, il y a désormais une chasse à l’homme de ceux qui me doivent tout et qui veulent tuer le père.» Il fait ainsi référence à plusieurs élus de l’agglomération qui ont fait leurs armes à ses côtés comme François Durovray, premier adjoint (LR) de Montgeron, Georges Pujals, maire (LR) d’Epinay-sous-Sénart ou Serge Poinsot, maire (SE) de Vigneux-sur-Seine.

En sortant de ces deux heures de discussions certains affichent une mine grave. Un élu juge : «Tout ça ce n’est que de la politique. Je ne suis pas d’accord avec sa décision de soutenir Marine Le Pen mais il faut surtout penser à l’intérêt des habitants.» Georges Tron, vice-président (LR) de l’agglomération, lui, estime : «Sa légitimité à la tête de l’agglomération, il la tient des gens qui étaient autour de la table ce soir.»

(…) 

Le Parisien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article