compteur gratuit

Publié par des-patriotes-de-france

Egypte: un projet de loi condamnera à une peine d’emprisonnement tout parent qui donne un prénom occidental à son enfant

L’occident a une « culture offensive et nous souhaitons que les enfants arabes gardent leur identité d’origine » déclare le député Badr Abdel Aziz dans le nord d’al-Cheikh dans une interview. « Les enfants qui ont des noms occidentaux souffrent et se sentent embarrassés par la situation dans laquelle leurs les ont placé ». Selon lui, « l’utilisation des noms étrangers nom arabes et un marqueur de l’abandon la culture de la société égyptienne, les enfants doivent garder leur identité d’origine. »

Le législateur égyptien a déclaré que les parents qui enfreignent la loi seront envoyés en prison ou condamné à une amende. « L’amende doit être comprise entre 1 000 à 5 000 livres égyptiennes (entre 40 et 200 €) et l’emprisonnement devrait être d’un maximum de six mois », a déclaré Aziz. Il dit que les Arabes ont du mal à prononcer les noms des Occidentaux et que cela peut nuire à la carrière des enfants qui portent ces noms. À titre d’exemple, « donner des noms américains, comme Mark ou Oswald est stupide et n’a aucun lien avec la culture égyptienne.  Nos fils ne seront plus attachés à leur identité. »

Une loi controversée

Sur les réseaux sociaux la population est critique: « L’Egypte connait une période difficile économiquement et sécuritairement et ce député veut faire passer une loi interdisant les noms étrangers pour les enfants », écrit un internaute. Un autre a écrit cyniquement qu' »une fois les problèmes des citoyens égyptiens résolus, alors si les députés veulent ils pourront s’attaquer aux questions de prénoms. »

Fatima al-Saidi, un professeur d’arabe à l’Université de Hilwan, a déclaré que le projet de loi est une démarche extrème. Elle  dit que le projet de loi «n’apporte pas grand chose à la culture arabe » Elle a également dit qu’au cours des siècles sont entrés dans les prénoms arabes des prénoms non-arabes, la langue arabe est ouverte ». « Même le Coran lui-même utilise des noms non-arabes », conclue-t-elle.

    Source  Et source: Ynet  

Commenter cet article