compteur gratuit

Publié par des-patriotes-de-france

« Ce ne sera pas un courant », assure Florian Philippot. Ni un parti politique. C’est une association logée au sein du Front national, baptisée « les Patriotes », que va créer cette semaine le vice-président du parti. Elle aura pour objet de « défendre et porter le message de Marine Le Pen au soir du second tour de l’élection présidentielle », à savoir engager « une transformation profonde » du Front national pour créer « une nouvelle force politique ».

Il s’agit, explique Florian Philippot, de « ne pas laisser retomber l’élan de rassemblement du second tour » et de travailler à cette alliance des patriotes qui pourrait s’étendre à Debout la France et aux souverainistes en vue de constituer « un large rassemblement ». Il ajoute : « On sait que je porte cette idée. »
Les « Patriotes » seront présidés par Florian Philippot, par ailleurs candidat aux législatives dans la 6e circonscription de Moselle. L’association aura trois vice-présidents : Sophie Montel, eurodéputée ; Franck de Lapersonne, le comédien qui a rallié le FN en février ; enfin, Maxime Thiebaut, directeur adjoint de cabinet de Nicolas Dupont-Aignan à Debout la France, tête de liste de DLF aux régionales de 2015 en Bourgogne-Franche-Comté, meilleur score de son parti après l’Ile-de-France et Nicolas Dupont-Aignan lui-même. Eric Richermoz, conseiller régional des Hauts-de-France, en sera le secrétaire général. Rien que des très proches de Florian Philippot, qui précise qu’il sera possible d’adhérer aux « Patriotes » sans être membre du Front national.

(…) L’Opinion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article