compteur gratuit

Publié par des-patriotes-de-france

FIGAROVOX.- Alors que les législatives approchent, Marine Le Pen n’a toujours pas véritablement pris la tête de la campagne de son parti. Peut-elle vraiment conduire l’opposition à Emmanuel Macron, comme elle le disait au moment de la présidentielle?

Jean-Yves CAMUS.- « Il existe une différence importante entre le fait d’incarner arithmétiquement la première force d’opposition, ce qui est à ce stade le cas du FN, et incarner, aux yeux des électeurs, l’alternance la plus souhaitée. Sans une stratégie d’union des droites, dont la mise en œuvre ne dépend d’ailleurs pas que de lui, le FN est encore loin du pouvoir. Parce que le mode de scrutin législatif limite le nombre des sièges qu’il peut gagner à un seuil inférieur à son poids réel. Mais aussi parce que, face à une recomposition politique visant a dépasser le clivage droite-gauche, celui qui sera à la tête de l’opposition doit se situer résolument à droite, pas «ailleurs». »

(…)

Le Figaro

Commenter cet article