compteur gratuit

Publié par Manuel Gomez

Emmanuel MACRON n'a pas été élu par la majorité des Français. Il faudra qu'il en tienne compte lors de ses prochaines décisions. A suivre...
Sur 100% des électeurs :
Abstentions = 25,5%
Blancs ou nuls = 8,5%
Marine Le Pen = 23%
Emmanuel Macron = 43%

Et ces 43 % des citoyens qui ont voté sur son nom pourquoi l’ont-ils fait ?

Ont-ils votés contre Marine Le Pen et le FN ?

Ont-ils votés contre la sortie de l’Euro et de l’Europe ?

Ont-ils votés pour son programme ?

Ont-ils votés pour sa personnalité ?

Emmanuel Macron est le troisième président de la République à avoir obtenu le pourcentage le plus élevé de voix, après De Gaulle en 1958 – 78,5% (Elu dès le premier tour) et Jacques Chirac en 2002, 82,5% contre Jean-Marie Le Pen, mais ces deux présidents avaient obtenus largement la majorité des votants, bien plus de 50%, ce qui est loin d’être le cas d’Emmanuel Macron.

Or 60% des citoyens français ne souhaitent pas que « le nouveau président » possède une majorité à l’Assemblée Nationale ! Ne trouvez pas cela inquiétant ? N’en déplaise à sa partisane la plus éblouie, Ghislaine Ottenheimer (« Challenges » - On se demande comment Yves Calvi peut la supporter ? ll est bien le seul ! Et son audimat gagnerait s’il s’en séparait !).

Son nouveau parti : « La République en Marche » réussira-t-elle à obtenir cette majorité ? On peut en douter. Dès lors ce sera une cohabitation très difficile pour le président de « tous les Français » !

Il est évident, et cela n’échappe désormais à personne, qu’Emmanuel Macron a été programmé intelligemment par François Hollande pour écarter définitivement Manuel Valls de son chemin et ce qu’il n’avait pas prévu c’est que son pion allait lui faire « échec et mat ».

Il ne reste plus à l’ex. Président qu’à jouer son rôle de père dans une situation qui s’est inversée : de « conseillé » par Emmanuel Macron, Hollande devient « conseilleur » d’Emmanuel Macron.

La question qui se pose : Est-ce que cela fonctionnera mieux dans ce sens que cela n’a fonctionné dans le sens contraire ? On peut légitimement en douter !

Comme je l’ai écrit plus haut, à suivre…

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article