compteur gratuit

Publié par des-patriotes-de-france

En rentrant du Caire, le pape François a commenté l’actualité internationale devant les journalistes, dont les élections françaises où il respecte la liberté «de choix» tout en affirmant qu’il faut soutenir l’Europe «en danger de se dissoudre». Interrogé sur les deux candidats, il a dit à propos d’Emmanuel Macron : «Je ne sais pas qui il est».

Puis le pape a repris sur les élections présidentielles françaises: «Sur la France, je vous le dis en vérité: je ne comprends pas la politique intérieure française… J’ai cherché à avoir de bons rapports avec l’ancien président Hollande. Il y a eu un conflit à un moment donné, mais on a pu en parler clairement, sur les causes et en respectant son opinion [Ndlr: le pape n’a pas précisé sa pensée: probablement, donc, l’adoption du mariage pour tous mais il y a eu aussi la polémique sur la nomination par le président de la République d’un ambassadeur près le Saint-Siège dont le nom n’a pas été, ensuite, agréé par le Saint-Siège].» Et François de revenir sur les deux finalistes de la course à l’Élysée: «Des deux candidats politiques, je ne connais pas l’histoire. Je sais que l’un représente la droite forte mais l’autre, vraiment je ne sais pas qui il est. Alors je ne peux pas donner une opinion claire sur la France».

(…)

Le Figaro

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article