compteur gratuit

Une source proche du dossier explique que les deux jeunes femmes, d’une vingtaine d’années, habitaient chez leurs parents, et communiquaient beaucoup via plusieurs réseaux sociaux. Elles étaient ciblées depuis environ une semaine. Des contacts de plus en plus fréquents avec la Syrieauraient été interceptés par les enquêteurs. (France 3)

Plus récemment, les jeunes femmes se seraient réjouis sur ces mêmes réseaux sociaux que des enfants aient été tués dans l’attentat de Manchester, qui a coûté la vie à 22 personnes et blessé des dizaines d’autres. Elles auraient alors affirmé être elles aussi « prêtes à passer à l’action ».


Ce mercredi matin, la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure) a effectué une descente à Lille, notamment dans le quartier de Moulins. Le RAID a fait sauter la porte d’une maison. Deux femmes ont été interpellées à des endroits différents. Elles ont été placées en garde à vue. Le parquet antiterroriste de Paris pilote l’enquête.

(…) La Voix du Nord

Commenter cet article