compteur gratuit

Publié par des-patriotes-de-france

Lors de sa garde à vue, le principal suspect a expliqué qu’il avait «dû se défendre» quand «le pari avait mal tourné». Cet étudiant malien de 22 ans, dont le casier judiciaire porte trois mentions «pour des faits mineurs», a été mis en examen et placé en détention provisoire pour «meurtre» et «modification de scène de crime». Il encourt 30 ans de réclusion criminelle.

 

 

Son exfiltration du palais de justice a donné lieu à des débordements: plusieurs dizaines de jeunes manifestants se présentant comme des proches de la victime ont jeté des projectiles sur les forces de l’ordre, a indiqué le parquet qui a ouvert une enquête. Les trois autres individus ont été mis en examen pour «non assistance à personne en péril» et «modification de scène de crime» et placés sous contrôle judiciaire. (…) 

Le Parisien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article