compteur gratuit

Publié par des-patriotes-de-france

Un prédicateur palestinien à la mosquée Al-Aqsa : le djihad durera tant qu’il y aura des infidèles non gouvernés par l’islam

Dans une intervention prononcée à la mosquée d’Al-Aqsa, le cheikh palestinien Abd Al-Salam Abou Al-Izz a déclaré que les relations avec les autres pays devaient « avoir pour objectif de répandre l’islam » et que les « traités temporaires » et les « relations de bon voisinage » avaient pour seul but de permettre de diffuser l’islam dans ces pays.

Selon le cheikh Abou Al-Izz, toute forme de gouvernance autre que l’islam relèverait de la tyrannie et le djihad se poursuivra tant qu’il y aura des infidèles non gouvernés par l’islam. Son sermon a été mis en ligne le 9 mai 2017. Extraits :

Abd Al-Salam Abou Al-Izz : Nombreux sont ceux qui affirment que l’islam ne s’est pas répandu par l’épée. Ils essaient de cacher le fait que le djihad pour Allah est un moyen de répandre l’islam. Ils disent que les musulmans n’ont fait que se défendre, et que s’ils ont conquis tel ou tel pays, c’était seulement pour mettre fin à la tyrannie. En d’autres termes, si des personnes souffraient de la tyrannie, les musulmans mettaient fin à cette tyrannie.

Dans ce cas, pourquoi [les musulmans] devaient-ils rester dans ces pays et y instaurer l’islam ? Est-il vrai que les musulmans ne partaient pas conquérir un pays, à moins que la tyrannie ne règne dans ce pays ? La tyrannie, c’est une gouvernance non conforme à l’islam. Tout système de gouvernance dans le monde correspond à de la tyrannie contre l’humanité, excepté l’islam. En considérant la situation sous cet angle, nous constatons qu’il y a de la tyrannie dans chaque pays. N’oublions pas que le Coran nous enjoint de répandre l’islam par le djihad : « Combattez les infidèles qui sont près de vous ; et qu’ils trouvent de la dureté en vous. »

« Combattez les infidèles qui sont près de vous », c’est-à-dire ceux qui sont à vos frontières. Cela signifie que le djihad se poursuivra tant qu’il y aura des infidèles non gouvernés par l’islam. Ainsi, les légistes ont rendu compte du djihad par l’existence d’infidèles – ou pour être plus précis, par l’existence d’infidèles non gouvernés par l’islam – car il y a des infidèles dans l’Etat islamique, les dhimmis,mais s’ils sont gouvernés par l’islam, le djihad contre eux cesse, et nous passons à d’autres. […]

Nous devons cultiver le système de gouvernance islamique dans la nation islamique. Le système de gouvernance islamique mettra un terme à la tyrannie du capitalisme dans le monde. Nous devons expliquer les règles de l’islam. Qu’est-ce que le djihad pour Allah dans le but de répandre le message de l’islam ? Cela signifie que les musulmans devraient avoir un Etat puissant, qui aspire à devenir la première superpuissance mondiale, afin de répandre l’islam à travers le monde.

Nos relations avec tous les pays devraient avoir pour objectif de répandre l’islam. Même s’il existe des traités provisoires, et que nous avons des relations de bon voisinage [avec d’autres pays], c’est uniquement pour que la situation s’apaise et que nous puissions répandre l’islam dans ces régions. Ce n’est pas parce que l’on nous empêche de propager l’islam que nous arrêterons [de mener le djihad]. Nous ne signerons pas de traités temporaires ni n’aurons de bonnes relations de voisinage.

bentata david

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article