compteur gratuit

Publié par des-patriotes-de-france

 Capture d'écran YouTube/LCI

Capture d'écran YouTube/LCI

Marine Le Pen au meeting de Perpignan : « Avec Macron, ce sera l’islamisme en marche ! Le communautarisme en marche ! Voilà au moins un point clair dans le brouillard de son projet. M. Macron est un homme sans foi ni loi qui cache les pires renoncements à nos principes républicains derrière le visage d’un gentil garçon. »
– LCI, 15 avril 2017, 16h11

«Je m’inquiète quand j’entends M. Macron déclarer hier sur Beur FM, sans savoir qu’il était encore en ligne, que son référent du Val d’Oise est un type bien malgré ses propos radicaux. Oui, en effet, le dénommé M. Saou a dit le peu de cas qu’il faisait des attentats qui ont endeuillé la France, qu’il soutenait M. Erdogan en Turquie, et le port du Burkini sur les plages françaises.

Pourquoi M. Macron ne veut-il pas exclure cet individu de son mouvement ? Mais parce qu’il subit la pression de Marwan Muhammad, le président du CCIF. Ca c’est encore un autre collectif de lutte contre l’islamophobie, celui-ci est bien connu pour ses liens avec l’islamisme. On a en effet appris que le président du CCIF menait un chantage qui se résume ainsi : Soit M. Macron éjecte M. Mohamed Saou, et le CCIF appelle à faire barrage à M. Macron, soit il le garde, et le CCIF se tait. On a l’impression qu’il est en train d’écrire un nouveau chapitre au livre de Houellebecq «Soumission» !

Mais, ça vous aura pas beaucoup étonné parce qu’en fait quand on a tendu l’oreille derrière le vide sidéral, le plein fiche la trouille chez M. Macron !

On a vu une campagne avec une exaltation permanente du communautarisme. Les propos indignes, abjects, tenus en Algérie où il a accusé la France d’avoir commis un crime contre l’humanité. La promesse de l’ouverture d’une véritable autoroute migratoire entre l’Algérie et la France sous forme de mobilité dont j’ai dit qu’on savait bien dans quel sens elle s’effectuerait. Le refus de reconnaître l’existence de la culture française, ou encore les adresses répétées dans les meetings à toutes les communautés possibles et imaginables, montrent bien que M. Macron a une vision communautariste de la société, mais surtout qu’il méprise profondément la France qu’il insulte avec, il faut bien le dire, une désinvolture insensée !

Il utilise les ficelles marketing les plus grossières pour s’adresser à toutes ces communautés qu’il considère comme autant de viviers potentiels de voix sans aucune considération pour l’exigence essentielle qui doit être celle d’un Président de la République, à savoir protéger l’unité de la nation.

Il est très important que les Français comprennent que si par malheur il était élu Président de la République, M. Macron accélérerait encore davantage la dérive multiculturelle dans laquelle s’enfonce la société française, et aggraverait un communautarisme déjà malheureusement en pleine progression. Or, mes chers amis, les sociétés multi-culturelles sont des société multi-conflictuelles !

Avec M. Macron, ce sera l’islamisme en marche ! Le communautarisme en marche ! Voilà au moins un point clair dans le brouillard de son projet. M. Macron est un homme sans foi ni loi qui cache les pires renoncements à nos principes républicains derrière le visage d’un gentil garçon. Les 240 morts et les 800 blessés dans les 9 attentats qui ont frappé la France entre 2012 et 2016 sont les victimes directes du développement du fondamentalisme islamique. C’est en leur nom, et c’est pour éviter de nouvelles victimes, que nous devons être intransigeants avec le danger mortel que représente le fondamentalisme islamique dans notre pays !»

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article