compteur gratuit

Publié par des-patriotes-de-france

 

 

C’est Marianne qui a repéré le tweet de celle qui se présente sur son compte comme une « militante décoloniale » et une « membre du PIR ». Le tweet, qui a suscité un torrent d’indignation, a été effacé depuis par son auteur, mais de nombreuses captures d’écran circulent encore.

L’histoire ne s’arrête pas là. Car le délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme,Gilles Clavreul, est bien décidé à porter plainte.

La justice sera évidemment saisie pic.twitter.com/Sgqql9clBL

— Gilles CLAVREUL (@GillesClavreul) June 8, 2016

Gilles Clavreul a également annoncé que la justice allait être saisie pour « apologie du terrorisme ». « Je viens de signer un signalement au parquet de Bobigny au titre de l’article 40 du code de procédure pénale », confie-t-il au Figaro. «Il s’agit d’une militante active du PIR. J’observe que ce mouvement se radicalise de plus en plus nettement et va de plus en plus loin. Pourtant il n’est pas marginalisé et mis au ban par des formations politiques ou des collectifs amis. A la Bourse de Travail de Saint-Denis a eu lieu la semaine dernière un colloque où plusieurs membres du PIR étaient présents. » « Le PIR ne pourra échapper longtemps à ses responsabilités, ainsi que les gens qui font cause commune avec eux. », prévient-il.

source 

Commenter cet article