compteur gratuit

Publié par des-patriotes-de-france

Surnommé le « logeur », pour avoir loué un appartement aux djihadistes du 13 novembre, Jawad Bendaoud a multiplié les sorties déconcertantes lors de son procès pour « outrages ».

(…)

Les policiers « m’ont broyé les testicules », l’un d’eux « m’a enfoncé la matraque dans le ventre, il m’a dit ‘tu manges bien en prison, espèce de gros kebab' », déplore le trentenaire. « Ils avaient qu’à pas me frapper, je pète un plomb, ça fait 18 mois que je suis à l’isolement, je suis impulsif », lance-t-il aussi, comme le relate une journaliste de 20 Minutes. 

(…)

« Les policiers m’ont appelé Century 21 et Stéphane Plaza! », se plaint aussi l’homme, pour qui il sera difficile désormais de se défaire du surnom de « logeur » de terroristes. Et il le sait. « Quand je sortirai, qu’est-ce que vous voulez que je fasse en France? Les gens me regardent bizarre », s’inquiète le prévenu, rappelant qu’il n’a « pas fait la prière depuis l’âge de 15 ans », alors que les gens pensent qu’il est « en lien avec la mouvance islamiste ». 

(…) L’Express

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article