compteur gratuit

Publié par des-patriotes-de-france

La France insoumise lance une campagne intitulée #ZérodéputéFN
 
Le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon, candidat aux législatives dans la 4e circonscription de Marseille © Guillaume Souvant / AFP
 

Le parti de Jean-Luc Mélenchon a lancé ce jeudi une campagne dirigée contre le Front national, dans l'optique des élections législatives.

La campagne électorale pour les législatives bat son plein et tous les coups sont désormais permis. Ainsi, dans l'optique des élections qui auront lieu les 11 et 18 juin prochain, la France insoumise a décidé de s'attaquer à son "meilleur ennemi", le Front national. Le parti de Jean-Luc Mélenchon a en effet décidé de lancer une campagne d'affichage et de décryptage, intitulée #ZérodéputéFN, dont le but est d'informer l'électorat sur le profil de certains candidats frontistes.

Marine Le Pen "distille la haine depuis trois générations"

Dans un communiqué, FI précise que "l'objectif est de convaincre les électeurs de ne pas se retrouver de nouveau privés de leur choix au deuxième tour des élections en étant contraints à un vote utile contre l'extrême droite". Cette campagne se fera sous la forme d'affichages ciblant plusieurs candidats emblématiques du Front national, lesquels seront décrits en fonction de leurs 3 principaux "défauts". L'affiche consacrée à Franck de Lapersonne - comédien ayant rejoint les rangs de Marine Le Pen - qualifie par exemple ce dernier de candidat à "tendance royaliste recasé FN", qui "change d'opinion à chaque élection". 

Concernant la présidente du parti, Marine Le Pen, les affiches parlent, entre autres, d'une candidate "qui distille la haine depuis trois générations" et face à qui même "une chaise gagnerait". Dans le cadre de cette campagne, le collectif "Discord insoumis" a également lancé un site internet qui se présente comme une plateforme de "décryptage du programme FN" qui est par ailleurs comparé à celui de "L'avenir en commun", prôné par les candidats de la France insoumise.

Source

Commenter cet article

GVS 03/06/2017 12:40

Faire en sorte que 11 millions d'électeurs ne soient pas représentés n'est pas digne du démocrate qu'il affirme être.
Jusqu'à ce matin je pensais que si j'avais a choisir entre un candidat EM et un candidat FI je voterai pour ce dernier.
Oui mais ça c'était avant ce matin.