compteur gratuit

Publié par des-patriotes-de-france

 

 

Le week-end du 10 et 11 juin, deux jeunes femmes auraient été prises à partie par un groupe d’hommes, d’après le journal Al Ahdath, en raison de leurs tenues jugées indécentes à Martil et Casablanca.

 

La tenue vestimentaire des femmes est un sujet sensible pendant le ramadan. La preuve avec deux incidents rapportés par le journal Al Ahdath. Ils se sont déroulés le week-end du 10 et 11 juin. Le premier a eu lieu à Casablanca où une jeune femme en maillot de bien a voulu se baigner, à l’abri des regards, sur la plage d’Aïn Diab, avant qu’un groupe d’hommes ne l’interpelle. Pour eux, elle n’a pas à se « dénuder » à quelques heures de la rupture du jeûne.

Ni une, ni deux, ils l’attrapent et la traînent dans les rues du quartier, l’exhibant en maillot de bain pour dénoncer son comportement. Quant à la seconde jeune femme, elle s’est faite attaquer par un groupe d’hommes, jugeant sa tenue déplacée. Elle était vêtue d’un débardeur et d’une jupe et marchait, ce jour-là, aux côtés de son père, pris également à partie lorsqu’il a tenté de s’interposer. Ces deux incidents ne sont pas sans rappeler l’histoire des deux jeunes femmes encerclées par la foule au souk d’Inezgane, près d’Agadir, en juin 2015.

Femmes du Maroc

 

Commenter cet article