compteur gratuit

Notre-Dame de Paris - BFMTV

Ce mardi après-midi, la police est intervenue sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le quartier a été bouclé. L'opération était due à l'agression à coups de marteau sur un policier. Un collègue de ce dernier a alors tiré. L'assaillant a été blessé par balles. Il était aussi détenteur de deux couteaux. Selon nos informations, l'agresseur est un étudiant algérien, âgé d'une quarantaine d'années. 

(...)

Le journaliste David Rahul Métreau, témoin de la scène, avait d'abord fait état de deux détonations et d'un mouvement de foule consécutif sur le parvis. D'après ce témoignage, l'assaillant a été évacué ainsi que la place dans son ensemble. Sur celle-ci, on note entre autres la présence d'un fourgon blindé. Les stations de métro avoisinantes de Cluny-La Sorbonne, Cité et Saint-Michel ont été fermées dans la foulée par mesure de sécurité. 

(...)

La section antiterroriste du parquet de Paris ouvre une enquête

Selon notre journaliste Sarah-Lou Cohen, peu après 16h, un individu s'est mis à brandir un marteau et a menacé des passants. Il s'est ensuite tourné vers deux fonctionnaires de police devant la préfecture de police. Yvan Assioma, secrétaire régional du syndicat policier Alliance, a précisé que l'un des policiers agressés avait été frappé à la tête. Son confrère Yves Lefebvre, secrétaire général de SGP Police-FO, a assuré que le policer visé n'avait été que "légèrement blessé à la tête". C'est en tout cas après cette agression que le collègue de ce dernier a riposté. Dans un premier temps, il a été dit que l'agresseur avait été touché au thorax et pris en charge par le SAMU. Le ministère de l'Intérieur a ensuite signalé qu'il a avait été blessé aux jambes. Il a depuis été hospitalisé. 

La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête en flagrance confiée à la Section antiterroriste de la Brigade Criminelle de Paris et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Peu après 17h, la préfecture de police a déclaré sur Twitter que la situation était "maîtrisée". 

(...)

900 personnes confinées dans Notre-Dame 

Karine Dalle, chargée de la communication du diocèse de Paris, est intervenue sur notre antenne. Confinée à l'intérieur de la cathédrale, elle a insisté sur le "calme" des personnes rassemblées entre les murs de l'église. Elle a évalué le nombre de personnes présentes à environ 900 individus. 

Source

Commenter cet article