compteur gratuit

Publié par des-patriotes-de-france

 

 

Emmanuel Macron avait lâché la main de Donald Trump en dernier lors de leur rencontre à Bruxelles.@ Mandel NGAN / AFP

La poignée de main "gagnée" par Emmanuel Macron face à Donald Trump, lors de leur première rencontre à Bruxelles, aurait profondément "irrité" le président américain.

"Trump a eu sa revanche". Selon le Washington Post, la décision du président américain de se retirer de l'accord de Paris aurait été influencée par la virile et symbolique poignée de main entre lui et Emmanuel Macron, lors de leur première rencontre en marge d'un sommet de l'Otan à Bruxelles fin mai.

Prêt à changer d'avis jusqu'à ce que… Si le retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat était une promesse de campagne du candidat Trump, il aurait été, depuis plusieurs semaines, conseillé par sa fille Ivanka d'agir autrement. Plus modérée, Ivanka Trump aurait demandé à son père de ne pas transgresser cet accord historique et international. Cette tentative de dissuasion n'était, à en croire le Washington Post, pas loin de fonctionner. Jusqu'à jeudi où le milliardaire a finalement décidé de rester sur sa première idée, influencé par ses conseillers les plus durs, à commencer par Steve Bannon.

"Irrité" et "déconcerté". Ce revirement serait notamment dû, selon le journal américain, à la très commentée poignée de main entre Emmanuel Macron et Donald Trump. Jusqu'alors, le président américain avait fait de ce geste avec les dirigeants internationaux la preuve de sa "poigne" politique. Mais le président Macron, bien briefé, a serré aussi fort, remportant "le match", selon les médias américains. De quoi vexer Donald Trump. Pire, Emmanuel Macron a ensuite commenté cette poignée de main, affirmant qu'elle n'avait rien d'"innocent". Selon une source à la Maison-Blanche, ce commentaire du chef de l'Etat français a "déconcerté" et "irrité" Donald Trump.

Jeudi, en annonçant sa décision, le président américain a déclaré avoir "été élu pour représenter les habitants de Pittsburgh, pas de Paris". 

Source

 

Commenter cet article