compteur gratuit

Publié par des-patriotes-de-france

Retour de centaines de migrants à Calais : la seule solution c’est l’expulsion !

Communiqué de presse de Steeve Briois, Député européen, Maire d’Hénin Beaumont et Vice-président du Front National

Conséquence de l’incendie du camp des Grande Synthe par ses occupants, plus de 200 clandestins afghans ont quitté leur hébergement d’urgence situé à Craywick pour rejoindre Calais, laissant planer le risque d’une reconstitution de la jungle dans les prochaines semaines. Ce premier bataillon de migrants en appelle d’autres, tous plus déterminés que jamais à rejoindre Calais pour passer en Angleterre et ce au grand dam de Calaisiens durement éprouvés par des mois de cohabitation avec des occupants peu soucieux du respect des règles de la République.

Ces déplacements démontrent surtout que la politique d’accueil des migrants dans le Nord est un échec flagrant qui mène au chaos. L’irresponsabilité et le dogmatisme du maire d’extrême gauche de Grande Synthe, Damien Carême, initiateur de ce camp avec le soutien de l’Union européenne et du gouvernement socialiste, ont conduit à ce que des centaines de migrants s’évaporent dans la nature, laissant les autorités de l’Etat impuissantes et incapables de contrôler les migrants stationnées dans le camp de la Linière. C’est devenu une évidence : la politique d’accueil des migrants sur le sol national mène purement et simplement au chaos migratoire.

Pour faire face à la crise migratoire qui sévit toujours dans notre belle région du Nord et du Pas-de-Calais, Steeve Briois demande au Premier ministre Bernard Cazeneuve, de suspendre immédiatement les accords de Schengen afin de rétablir les contrôles aux frontières nationales, de commander aux Préfets concernés de prévenir toute tentative de reconstitution de camps sauvages à Calais et ailleurs et enfin, de placer les migrants en situation irrégulière dans des centres de rétention administration avant leur expulsion du territoire national.

Plus que jamais, la seule solution à la crise migratoire, c’est l’expulsion !

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article